Avantages et risques de la SCPI

Points forts

01. Un placement à long terme accessible à tous les budgets.

Contrairement à l’immobilier direct qui nécessite un capital initial conséquent et une solidité financière, la première vertu de la SCPI est de démocratiser l’accès à l’immobilier avec un investissement inférieur à 200 euros.

02. Une mutualisation du risque locatif

À l’inverse de l’immobilier en direct exposé à divers risques tels que les impayés de loyer, les périodes de vacance locative, les sinistres, etc., la SCPI utilise trois leviers pour mutualiser ces risques :

  • Le volume : avec un parc immobilier professionnel entre 10 millions et 2 milliards, la SCPI assure que l’impact d’un défaut de locataire sur vos revenus sera minimal comparé à l’immobilier en direct.
  • La diversification géographique : le parc immobilier de la SCPI est éparpillé sur diverses zones géographiques (régions, Île-de-France, Paris et/ou Europe) afin de minimiser les fluctuations locatives.
  • La variété des biens : investissant dans divers types de biens comme des bureaux, commerces, résidences hôtelières, résidences pour seniors, etc., la SCPI permet une mutualisation effective des risques locatifs.
03. Une gestion confortable de l’investissement

Contrairement à l’immobilier en direct, qui requiert l’engagement du propriétaire pour gérer son bien (entretien, recherche de locataires, gestion des impayés, etc.), le détenteur de parts de SCPI est exempt de gestion immobilière, celle-ci étant confiée à une société de gestion approuvée par l’AMF.

04. Une rentabilité stable et intéressante

Sauf exception, les revenus locatifs de la SCPI sont distribués trimestriellement aux associés. En 2018, le taux de distribution moyen était de 4,35%.

05. Un investissement adaptable à tous les projets

Il y a plusieurs modes de souscription à des parts de SCPI répondant à divers objectifs, tels que la diminution des impôts, la création de revenus complémentaires immédiats ou différés, et l’accumulation d’un patrimoine.

Risques

01. Risque de perte en capital

Tout comme pour l’immobilier en direct, la valeur des actifs que la SCPI détient fluctue selon le marché. Ainsi, la valeur des parts peut augmenter ou diminuer. Toutefois, la responsabilité financière des associés est limitée à leurs apports en capital.

02. Revenus locatifs non garantis

Puisque la SCPI met en location un parc immobilier professionnel, une baisse des revenus remis aux détenteurs de parts est envisageable. Elle pourrait résulter d’une réduction du taux d’occupation et/ou d’une diminution des loyers payés par les locataires. La mutualisation des risques locatifs (via le volume, la diversité des biens, et la localisation géographique) aide à minimiser ce risque.

03. Un investissement à long terme

L’investissement en SCPI doit impérativement être envisagé dans une perspective à long terme (avec une durée recommandée d’au moins 7 ans). Cela permet que les rendements générés couvrent les droits de souscription, de gestion, et de cession.

Vous avez un projet ?

Remplissez notre formulaire et faites-vous rappeler par un conseiller en SCPI.

Retour en haut